Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BLANCHARD, Marcelle [née DELMAS]

Née à Senezergues (Cantal) le 11 octobre 1903 — morte le 7 juillet 1997 — Femme de ménage — FA — CGTSR — Asnières (Hauts-de-Seine)
Article mis en ligne le 28 novembre 2006
dernière modification le 23 juillet 2024

par R.D.

Militante pacifiste Marcelle Delmas diffusait régulièrement à la fin des années 1930 le journal La Patrie humaine dans les rues de Paris. Femme de ménage elle était également membre de la CGTSR. En août 1939 elle avait “reçu un paquet du tract Paix immédiate qui avait été déposé chez ma concierge. Je les ai distribués dans la rue, cela a fait un grand effet et la rue entière courait après les tracts en disant : Enfin quelque chose !, ce qui montrait bien que chacun espérait encore un arrangement pour éviter la guerre…Un flic voyant cette cohue s’est approché pour m’arrêter, mais tout était déjà distribué et il n’a pu me repérer dans la foule qui m’entourait. Je me suis défilée.

Pendant l’occupation, Marcelle et son compagnon Edouard Blanchard (voir ce nom) avaient fait l’acquisition avec Victor Chauvin, un camarade du groupe d’Asnières, d’un petit terrain à Montfermeil, à une trentaine de kilomètres de Paris, où ils cultivaient des légumes leur permettant de se ravitailler et où ils s’y rendaient “à vélo par des routes détournées.

Après la guerre Marcelle Delmas a appartenu avec son compagnon au groupe d’Asnières de la Fédération anarchiste. Lors de la fondation en 1958 de l’association La Ruche culturelle et libertaire, qui regroupait les écrivains, artistes et conférenciers libertaires, elle avait été nommée membre du bureau. Elle était réélue au bureau lors de l’assemblée générale du 21 décembre 1968. La secrétaire de la Ruche était alors May Picqueray.

Marcelle Blanchard — elle avait épousé Edouard Blanchard le 17 février 1962 à Asnières — est décédée le 7 juillet 1997 à Vézac (Dordogne).


Dans la même rubrique

BITTERLICH, Gustav, Lebrecht

le 21 juillet 2024
par R.D.

BLAZQUEZ

le 15 avril 2024
par R.D.

BLAYA, José

le 10 mars 2024
par R.D.

BLAZQUEZ PASCUAL, Francisco

le 10 mars 2024
par R.D.

BLAZQUEZ PASCUAL, Carlos

le 10 mars 2024
par R.D.