Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BERNON, Émile

Né en 1882 — Ouvrier zingueur — Lyon (Rhône)
Article mis en ligne le 30 juillet 2021
dernière modification le 23 juillet 2024

par R.D.

En juillet 1907 Émile Bernon avait été arrêté avec Knudsen et Bédirard (voir Jean Dervieux) pour diffusion du placard antimilitariste Bravo l’armée antimilitariste à la gloire des mutins du 17e Régiment qui, à Narbonne, avaient mis crosse en l’air et avoir interrompu aux cris de « A ba l’armée ! Vive le 17e ! » un concert de musique militaire tenu place Bellecour Le 25 novembree suivant il fut poursuivi ave une vingtaine d’autres compagnons. Tous furent acquittés.
Les 1er et 2 novembre 1913, il présida le congrès régional, tenu à Lyon, qui constitua la fédération anarchiste du Sud-Est, dont la moitié des groupes étaient affiliés à la FCAR (voir Henri Toti).


Dans la même rubrique

BERNARDI, Marcello

le 19 juin 2024
par R.D.

BETTO, Mario « SPARTACO »

le 21 février 2024
par R.D.

BERGER, Pierre

le 2 février 2024
par R.D.

BERTRAM, Franz

le 28 janvier 2024
par R.D.

BERROCAL MARTIN, Juliana

le 10 janvier 2024
par R.D.