Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né le 20 janvier 1881 à Bourges (Cher) - mort le 28 février 1954
DUCHAPT, Marie, Antony
Réparateur de vélos - Bourges (Cher)
Article mis en ligne le 16 mars 2007
dernière modification le 20 avril 2024

par R.D.

Marie Duchapt avait pour père un propriétaire-rentier. Toute sa famille professait “des idées conservatrices et cléricales” et était “fort honorablement connue” (Arch. Dép. Cher, 25 M 135). Duchapt avait rompu toute relation avec elle. Ayant reçu une bonne instruction, il travailla comme clerc d’avoué, puis préféra installer à Bourges un atelier de réparation de vélocipèdes vers 1905. Son local, couvert d’inscriptions anarchistes, était un centre de rencontre des libertaires locaux : Achille Légeret fondateur du journal Les Semailles (Bourges, 3 numéros du 20 juillet au 1er octobre 1905), les frères Chevrette…

Selon un rapport de police, Duchapt aurait déclaré dans une réunion anarchiste à Genève (Suisse), le 5 octobre 1906 : “Le jour où nous aurons pillé, saccagé, fait sauter tous les arsenaux et transformé chaque navire en un submersible, ce jour-là seul, nous aurons supprimé la guerre.” En septembre 1907, il projeta d’organiser avec Légeret une série de conférences mais trop connus, ils ne purent trouver une salle et abandonnèrent leur projet.
Les élections législatives de 1910 leur donnèrent l’occasion de mener une campagne contre le parlementarisme. Duchapt posa sa candidature dans la 1re circonscription de Bourges, mais appela à l’abstention.
Depuis 1909, Duchapt avait transféré son atelier à Bessais-le-Fromental. Il cessa alors ses fréquents voyages à Genève (Suisse) et Saint-Étienne (Loire).

Marie Duchapt est décédé le 28 février 1954.


Dans la même rubrique

DUCOURNEAU, Gabriel (ou Georges)
le 7 janvier 2024
par R.D.
DUCHENE, Charles
le 15 décembre 2023
par R.D.
DUBOIS, Henri-Charles
le 15 octobre 2022
par R.D.
DUBOIS, Charles
le 25 juillet 2021
par R.D.
DUBOIS, Jeanne
le 15 avril 2020
par R.D.